Heer Jezus Christus, Zoon van God, ontferm U over mij, zondaar.
Kerk Pervijze
schild Broederschap Vladyko Joan schild
Kerk Yanama
Webwinkel   Sitemap | Vous êtes ici > Orthodoxalia > Saints du jour > 28 mars
28 mars
Vladyko Joan
Hilarion le Jeune, higoumène du monastère de Pélécète *


boxen

Hilarion le Jeune,
higoumène du monastère de Pélécète *

 

 

Prenant sur lui le joug du Christ dŤs son enfance, saint Hilarion se purifia de toutes les passions par líascŤse et la priŤre continuelle. Il ťtait si compatissant envers les pauvres, quíil lui arrivait souvent de leur donner son seul vÍtement et de continuer, nu, sa route.

Humble, affable et d’humeur toujours enjouée, il fut placé à la tête du monastère du Pélécète, au mont Olympe de Bithynie. Il irradiait comme le soleil de l’esprit de Dieu, guérissant les maladies des hommes et chassant les mauvais esprits.

A l’époque de Léon l’arménien, commença une persécution iconaclaste, dont cet homme de Dieu fut l’une des victimes. Son expérience de la contemplation de l’image du Christ déposée en lui, lui permit de confesser avec audace, le bien-fondé des saintes icônes et de supporter maintes persécutions de la part des tyrans. Avec quarante moines, il fut envoyé en exil dans une localité proche d’Ephèse, où il mourut en prison, en 754, avant de rejoindre le royaume du Christ. En récompense de tous ces combats pour la vertu et la vérité, Dieu lui accorda la gloire éternelle et fit jaillir de son tombeau quantité de miracles.

 

* Il est distinct de l’autre saint Hilarion, higoumène du monastère des Dalmates à Constantinople, également confesseur des saintes icônes (cf. 6 juin)

 

Troparion t.8-

 

En toi, vénérable Père, la divine image se reflète exactement ; * afin de lui ressembler, tu as pris ta croix et tu as suivi le Christ ; * et par ta vie tu nous apprends à mépriser la chair, qui passe et disparaît, * pour s’occuper plutôt de l’âme, qui vit jusqu’en la mort et par-delà ; * c’est ainsi que ton esprit se réjouit, * saint Hilarion, avec les Anges dans le ciel.

 

 

Kondakion t.4

 

Au Seigneur tu as consacré ta vie, Bienheureux, * et tu fus vraiment un excellent prêtre du Christ ; * après d’innombrables et pénibles efforts, * joyeusement tu es passé vers les demeures du ciel * et maintenant tu fais jaillir sur nous des flots de guérisons..

 

 

 

 
© copyright 2003 - Broederschap Aartsbisschop Joan - alle rechten voorbehouden